Siptrex.net » Conseils maison » impôt fortune immobilière: comment fonctionne l’impôt sur fortune immobilière ?

impôt fortune immobilière: comment fonctionne l’impôt sur fortune immobilière ?

À partir du 1er janvier 2018 et dans le cadre de la nouvelle loi des finances, qui était imposée pour réformer l’ISF qui devient désormais  » impôt sur la fortune immobilière « . Cette loi est venue appliquer le programme d’Emmanuel Macron, avec une réforme qui vise à préserver l’ISF particulièrement pour les fortunes, qui se basent sur la propriété immobilière, qui désormais devient l’IFI: impôt sur fortune immobilière.

Comment calculer l’impôt sur la fortune immobilière ?

La réforme de la loi de la finance 2018 permet d’exonérer les valeurs mobilières tout en suivant les mêmes modalités de taxes sur les fortunes immobilières. L’exonération concerne donc :

  • Les valeurs mobilières et les placements financiers.
  • Tous les biens mobiliers.

Elle vise à motiver les français qui sont financièrement aisés à s’investir dans les entreprises, afin de renforcer l’économie. Comme la loi précédente l’IFI est appliquée sur les personnes qui disposent d’un patrimoine important qui dépasse la valeur de 1.3 millions d’euros. En effet, le système de tranche progressive est toujours maintenu, en visant particulièrement les capitaux immobiliers.

Comment calculer l’impôt sur fortune immobilière ?

Le calcul appliqué par l’IFI est entièrement identique avec celui de l’ISF. Etant donné que ce dernier, repose sur l’application d’un taux d’imposition de 0 % à 1.5 %, sur barème qui se compose de six tranches. Ce calcul est appliqué sur toute fortune immobilière avec une valeur qui dépasse les 800.000 euro.

  • Les fortunes qui ne dépassent pas les 800.000 euro , le taux est enregistré sur 0%.
  • Un taux qui est estimé à 0.5% pour toutes les fortunes d’une valeur de 800.000 euro jusqu’à 1.300.000.
  • Les fortunes immobilières d’une valeur estimée de 1.300.000 euro jusqu’à 2.570.000 euro voient l’application d’un taux de 0.7%.
  • Pour toute fortune supérieure de 2.570.000 euros et inférieure de 5.000.000 euros un taux de 1% est appliqué.
  • Pour celles de 5.000.000 euro et jusqu’à 10.000.000 euro sont concerné par l’application d’un taux de 1.25%.
  • Et toutes les fortunes immobilières qui ont une valeur estimée ou supérieure de 10.000.000 euro une valeur de 1.5% taxable est donc appliquée.

Les patrimoines compris entre 1.300.000 euro et 1.400.000 euros peuvent voir un mécanisme de décote d’un montant de 17.500 euros – 1.25% de la valeur initiale de patrimoine.

Toutefois, tous dons dont le profit revient aux organismes d’intérêt général permettent aux contribuables de bénéficier d’une réduction qui correspond à 75% des dons. Les dettes seront toujours déductibles comme dans le dispositif de l’ISF, la base taxable de l’IFI pourrait voir une réduction qui concerne, les emprunts et les dettes, les impôts et les taxes.

La déclaration des fortunes immobilières coïncide avec la déclaration annuelle de revenu. En effet, elle peut être réalisée en version papier, comme en ligne.

Et les autres articles: